Centre de maintenance pour locomotives - Akiem

Centre de maintenance pour locomotives - Akiem

Le Maître d’ouvrage : MGW Service SAS

Type de commande : Directe

Mission de l’architecte : ESQ/APS/APD/DPC/PRO

Montant prévisionnel de l’opération : 9 630 000 € HT

Année de réalisation : prévu 2023-2024

Surface : SP : 3842 m²

D’une superficie de plus de 6,1 hectares, le terrain d’implantation se situe sur la commune d’Ostricourt (59), sur la route départementale D306, en vis-à-vis de la Plateforme multimodale Delta 3.

Le contexte général est dominé par l’urbanisation de type activité et les cultures intensives.

Le projet consiste en la construction d’un centre de maintenance pour locomotives. Les aménagements projetés intègrent :

– Un bâtiment de maintenance composé d’un atelier, un espace de stockage, des locaux sociaux et des bureaux. L’atelier est traversé par 4 voies ferrées. (il est desservi par une voie interne routier poids lourds de type porte-char) ;

– Un bâtiment atelier intégrant un tour en fosse installé en voie 6 ;

– Un faisceau de voies ferrées de desserte des ateliers ainsi qu’une voie de contournement et des voies de stockage du matériel roulant. 

L’implantation, et l’organisation du plan de masse ont principalement été conditionnées par les contraintes liées au programme ferroviaire qui implique des rayons de courbure et des linéaires importants, et aussi par les objectifs suivants : préserver au maximum les fossés plantés ; ne pas déduire la zone humide ; offrir une perspective mettant en valeur le projet depuis l’espace public, et en particulier depuis le franchissement de la RD306 et depuis le giratoire de la rue Molière. Le faisceau de voies ferrées est implanté sur un axe sud-est à nord-ouest et détermine cette même orientation et le positionne (au centre) des ateliers qu’il dessert. 

Le bâtiment principal est composé de plusieurs volumes. Le hall abritant les ateliers des voies 1 à 4 est scindé en deux compartiments dont la hauteur varie : 14,43 m pour l’un et 11,03 m pour l’autre. Le traitement architectural retenu consiste à les lier et à traiter la partie émergente comme un couronnement de teinte plus claire.

Un bandeau linéaire calé à hauteur des portes d’accès (à une hauteur de l’ordre de 6m) permet l’arrimage de câbles supports d’une végétation grimpante plantée en pied de façade.

.

Le Maître d’ouvrage : MGW Service SAS

Type de commande : Directe

Mission de l’architecte : ESQ/APS/APD/DPC/PRO

Montant prévisionnel de l’opération : 9 630 000 € HT

Année de réalisation : prévu 2023-2024

Surface : SP : 3842 m²

D’une superficie de plus de 6,1 hectares, le terrain d’implantation se situe sur la commune d’Ostricourt (59), sur la route départementale D306, en vis-à-vis de la Plateforme multimodale Delta 3.

Le contexte général est dominé par l’urbanisation de type activité et les cultures intensives.

Le projet consiste en la construction d’un centre de maintenance pour locomotives. Les aménagements projetés intègrent :

– Un bâtiment de maintenance composé d’un atelier, un espace de stockage, des locaux sociaux et des bureaux. L’atelier est traversé par 4 voies ferrées. (il est desservi par une voie interne routier poids lourds de type porte-char) ;

– Un bâtiment atelier intégrant un tour en fosse installé en voie 6 ;

– Un faisceau de voies ferrées de desserte des ateliers ainsi qu’une voie de contournement et des voies de stockage du matériel roulant.

L’implantation, et l’organisation du plan de masse ont principalement été conditionnées par les contraintes liées au programme ferroviaire qui implique des rayons de courbure et des linéaires importants, et aussi par les objectifs suivants : préserver au maximum les fossés plantés ; ne pas déduire la zone humide ; offrir une perspective mettant en valeur le projet depuis l’espace public, et en particulier depuis le franchissement de la RD306 et depuis le giratoire de la rue Molière. Le faisceau de voies ferrées est implanté sur un axe sud-est à nord-ouest et détermine cette même orientation et le positionne (au centre) des ateliers qu’il dessert.

Le bâtiment principal est composé de plusieurs volumes. Le hall abritant les ateliers des voies 1 à 4 est scindé en deux compartiments dont la hauteur varie : 14,43 m pour l’un et 11,03 m pour l’autre. Le traitement architectural retenu consiste à les lier et à traiter la partie émergente comme un couronnement de teinte plus claire.

Un bandeau linéaire calé à hauteur des portes d’accès (à une hauteur de l’ordre de 6m) permet l’arrimage de câbles supports d’une végétation grimpante plantée en pied de façade.

.